‘Leaning Cross Oath’ was Crucial in Preserving the Existence of the Malankara Church – Catholicos Baselios Paulose II of the East

OCP News Service – 3/1/19

Leaning Cross Oath Church web portal here:

Kerala-India: The historic event of ‘Leaning Cross Oath’ played the most important role and crucial role in preserving and protecting the very existence of the ancient Orthodox Church of Malankara, commented His Holiness Moran Mar Baselios Marthoma Paulose II  (Catholicos on the Apostolic Throne of St. Thomas and Malankara Metropolitan). The Catholicos stated that the historic event paved way for Malankara Nazranis to uphold their Thomasian (St. Thomas the Apostle of Christ) heritage. The Primate of the Church of Malankara (Orthodox Syrian Church of the East) was speaking at the 366th anniversary of the Oath of the at the Leaning Cross (at the Mattancherry St. George Orthodox Church, held on 3rd January 2019).

The event of the Oath of Leaning Cross (Koonan Kurushu Sathyam) was a historic pledge delivered by the Malankara Orthodox Nazaranis (present-day Oriental Orthodox Christians –  the Malankara Orthodox Church and the Syriac Orthodox Church in India) against the Portuguese and the Roman Catholic Papal imperialism and tyranny.

“By the Father, Son and Holy Ghost that henceforth we would not adhere to the Franks, nor accept the faith of the Pope of Rome, nor any foreign rule.” – From the Event of Leaning Cross Oath of 1653.

The St. George Orthodox Leaning Cross Church 
The St. George Church of Mattancherry, one of the oldest churches in India has played a significant role in the historic event that shaped the leadership of the Malankara Church, as it is today. The history of Mattanchery Church is closely connected with Mar Baselios Sacrella Maphriyono, the Bishop of Aleppo Town in Bravua. Mar Gregorios Yuhanon who came to India along with Baselios Sacralla Maphriyono ordained Kattumangattu Abraham Ramban (Monk) as Bishop Mar Kurilose in AD 1772 in this church. However, Mar Kurilose was not accepted both in Travancore or Cochin. He then moved to Malabar and established a church called the Malabar Independent Syrian Church (Malabar Swathantra Syrian Church) also known as Thozhiyoor Church. Subsequently, there was a dispute over the possession of the Mattancherry Church and the Dutch governor who heard the case finally gave the verdict in favor of Veliya Mar Dionysius, then the Malankara Metropolitan (Mar Thoma VI). In later years Fort Cochin and Mattancherry Churches were amalgamated to form one Parish. This church remained closed for 20 years following disputes but finally opened its doors again in 1997. The church is also known as “Mattancherry Muri” or “Erimeghapally” and is presently under the direct control of the Malankara Metropolitan.

The Koonankurishu Pally is a revered pilgrim center. It has a paramount position among other Orthodox churches as it is home to the holy remains of St.George. It was built on the land where the historical Koonankurishu Oath took place. The land has become sacred with the footprints of the Persian Prelates, first Catholicos Mar Thoma 1 and our other forefathers of the Malankara Orthodox faith. The church was consecrated in 1751 and was renovated later in 1974 under the initiative of Late Lamented Metropolitan His Grace Yuhanon Mar Severios of Cochin Diocese.

The church elevated to Class A category falls directly under the control of Malankara Metropolitan. A council headed by the Catholicos and Malankara Metropolitan, assisted by Metropolitan of Cochin Diocese carries out the administrative duties of the Mattancherry Church. Considering the historical importance of the Koonankurish Pally, the Holy Synod elevated the status of the Church and declared it a historic monument as well as a pilgrim center.

Brief History of St George Church from :
http://www.koonankurishu.com/Default.aspx

Source:
OCP News Service

2 thoughts on “‘Leaning Cross Oath’ was Crucial in Preserving the Existence of the Malankara Church – Catholicos Baselios Paulose II of the East

  1. Le «Serment de croix penchée» était crucial pour préserver l’existence de l’église de Malankara » ( Le Catholicos de l’Est, Sa sainteté Baselios Paulose II )
    L’événement historique du «serment de croix penchée» a joué un rôle primordial dans la préservation et la protection de l’existence même de l’ancienne église orthodoxe du Malankare, commenta Sa Sainteté Moran Mar Baselios Marthoma Paulose II (Catholicos sur le trône apostolique de Saint Thomas et Métropolite du Malankare).
    Le Catholicos a en effet déclaré que cet événement historique avait ouvert la voie au Malankara Nazranis pour préserver son héritage Thomasien (L’héritage laissé par l’apôtre du du Christ, Thomas).
    Le primat de l’Eglise de Malankar (Eglise syrienne orthodoxe de l’Est) a pris la parole lors du 366e anniversaire du serment du à la croix penchée (A l’église orthodoxe Saint Georges de Mattancherry , le 3 janvier 2019).

    L’événement du serment de croix penchée (Koonan Kurushu Sathyam) était un engagement historique pris par les Nazaranis orthodoxes malankaras (Chrétiens orthodoxes orientaux actuels : L’Église Malankare Orthodoxe et l’Église Syriaque Orthodoxe en Inde) de résistance à l’impérialisme et à la tyrannie papale.

    “Par le Père, le Fils et le Saint-Esprit, nous n’adhérons plus aux Francs, ni n’acceptons la foi du Pape de Rome, ni aucune règle étrangère.” Tel était la formulation émise suite à l’événement du serment de la croix en 1653.

    L’église orthodoxe Saint Georges de la Croix penchée à Mattancherry, est l’une des plus anciennes églises d’Inde, elle joua un rôle important dans l’événement historique qui a façonna le « leadership » de l’église du Malankare, telle qu’elle est aujourd’hui.
    L’histoire de l’église de Mattanchery est étroitement liée à :
    *Mar Baselios Sacrella Maphriyono, évêque de la ville d’Alep à Bravua.
    *Mar Gregorios Yuhanon, venu en Inde avec Baselios Sacralla Maphriyono, il ordonna Kattumangattu Abraham Ramban (moine) en qualité d’évêque sous le nom de Mar Kurilose en 1772 après JC dans cette église. (Commentaire du traducteur : En France, vous le connaissez bien comme Saint Abraham Koorilose Bava , fondateur de la MISC)
    Cependant, Mar Kurilose ne fut pas été accepté à Travancore ni à Cochin.
    De ce fait suivit qu’il migra au Malabar où il établit une Eglise dénommée l’Eglise Syrienne Indépendante du Malabar. (Eglise Syrienne Malabar Swathantra), également connue sous le nom d’Eglise de Thozhiyoor. *
    Suite à cela, finalement, le verdict de la possession de l’église de Mattancherry fut rendu en faveur de Veliya Mar Dionysius qui était alors Métropolite du Malankare (Mar Thoma VI) par le gouverneur néerlandais qui avait instruit.
    Par la suite, les églises de Fort Cochin et de Mattancherry fusionnèrent pour former une seule paroisse. Cette église resta fermée pendant 20 ans à la suite de conflits, mais rouvrit finalement ses portes en 1997. Elle est également connue sous le nom de «Mattancherry Muri» ou «Erimeghapally» et est actuellement sous le contrôle direct du métropolite Malankare.

    Le Koonankurishu Pally est un centre de pèlerinage vénéré et occupe une place prépondérante parmi les autres églises orthodoxes parce qu’elle abrite les restes sacrés de Saint-Georges. Elle fut construite à l’emplacement où le serment historique de Koonankurishu (Conan Cross) eut lieu.
    Cette terre fut sanctifiée par la mémoire des prélats persans, du premier Catholicos Mar Thoma 1 et celle de nos autres ancêtres dans la foi Malankare Orthodoxe.
    L’église fut consacrée en 1751 et rénovée plus tard en 1974 à l’initiative du regretté métropolite du diocèse de Cochin, Sa Grâce, Yuhanon Mar Severios.

    L’église élevée à la catégorie échoit directement au contrôle du Métropolite Malankare. Un conseil dirigé par le Catholicos et le Métropolite Malankare, assisté du Métropolite du diocèse de Cochin, assume les tâches administratives de l’église de Mattancherry.
    Compte tenu de l’importance historique du Kallyankurish Pally, le Saint-Synode a élevé le statut de l’Église et l’a déclarée monument historique et centre de pèlerinage.
    (Traduction Française de l’article de l’O C P par Mor Philipose, Métropolite de l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone Mar Thoma)

    *Pour mémoire:
    Vous avez bien connu en France l’un de ses successeurs, Son Eminence Joseph Mar Koorilose ( joseph mar kooriloose valiya thirumeni ), qui accompagna notre Eglise Locale Francophone comme « Juridical Advisor » et fut choisi comme par son « Conseil de l’Eglise comme « Métropolite Majeur » lors de l’Assemblée de Décembre 2005.
    Le 25 Septembre 2011, l’Eglise Syro-Orthodoxe Francophone fut intégrée à la juridiction ecclésiale Syriaque-Orthodoxe initialement et canoniquement fondée par l’Eglise Malankare Orthodoxe (Eglise Syrienne-Orthodoxe des Indes) pour l’Europe et ses missions et qui était géographiquement plus proche de nous.
    Hélas, le 2 Octobre 2014, le “Conseil de l’Eglise” en France et au Cameroun (Assemblée regroupant l’ensemble du clergé et des “laïques engagés”) dut constater que, pour de multiples raisons, il devenait impossible de continuer de cheminer en cette Juridiction dont le Primat s’était désormais, par diverses actions canoniquement aberrantes, mis en “indélicatesse” avec l’Eglise Mère et dont se séparèrent d’ailleurs, un à un, tous les évêques qui formaient le Synode.
    Le « Conseil de l’Eglise » en France et en Afrique, comme notre Métropolite lui-même contestant l’attitude déloyale de Mor Severius (Gorgün Moïses) à l’égard de notre Eglise-mère et ses ingérences incessantes dans le gouvernement de notre Métropolie Syro Francophone, notre Métropolite Mor Philipose, pour le laisser libre d’agir seul, ainsi qu’il le souhaitait pour diriger directement notre Diocèse et ses Missions, présenta au Primat Severius une lettre de démission de sa charge métropolitaine.
    Mor Severius se raidit et préféra adopter une attitude négative pour, quelques mois plus tard, quitter la Tradition Syriaque Orthodoxe vers une Eglise de tradition Grecque Orthodoxe.
    En conséquence, notre Juridiction ecclésiale se devait d’assurer désormais, mais cette fois dans l’amour filial et la loyauté pour son Eglise-mère, la pérennité de la juridiction ecclésiale Syriaque-Orthodoxe initialement et canoniquement fondée par l’Eglise Malankare Orthodoxe (Eglise Syrienne-Orthodoxe des Indes) pour l’Europe et ses missions.

  2. MALANKARA ORTHODOX CHURCH, is an Indian Church, a member of Oriental Orthodox family. After the 1599 Dyamper synod, Menesis distroyed all Indian tradition and implemented the agenda of Catholic church. But after few years all the native Christians opposed it.
    We thanks you to publish this article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *